Orthographe, Questions-Réponses

Ça va de soi… ou de soit ?

En un mot : on écrit bien il va de soi (ça va de soi). Il va de °soit est une graphie erronée.

Comme on dit: «Le violon, c’est dur les six premiers mois. Surtout pour les voisins, ça va de soi! (Photo «Sarab123» sur Pixabay.com.)

Question

Écrit-on « il va de soi » ou « il va de soit » ? Je trouve les deux orthographes sur internet mais j’ai personnellement toujours écrit « il va de soi ».

Vous faites bien. Écrire il va de soi est l’équivalent de la chose va d’elle-même . Cela n’a donc rien à voir avec le subjonctif présent (3e personne du singulier) du verbe être également employé comme mot-phrase :
Vous voulez une augmentation ? Soit ! Mais c’est à une condition…

Complément

Cette graphie est mentionnée dans le Bon Usage (BU 15, § 668) consacré aux divers usages de soi (pronom personnel réfléchi). On la rencontre généralement sous les formes suivantes :

  • La chose va de soi= d’elle-même (il est logique que ce dont on parle arrive, se manifeste, s’impose… même si c’est employé parfois de manière humoristique ou au second degré ;
  • Il va de soi, cela (ça) va de soi ou le sujet (il, cela est « neutralisé » (le il
    est impersonnel).

Grevisse cite cet exemple emprunté à André Malraux dans L’Espoir :

Dans chaque patelin qu’a pris Franco, tout devient plus esclave : non seulement les nôtres, ça va de soi, mais les gosses qu’on remet chez le curé, les femmes qu’on remet à la cuisine.

En revanche, la sériciculture va de soie, ça va de soi!

Par défaut